Actualités

Des méthodes mobilisatrices

Par ERIKA GALLE LECRUBIER, publié le mercredi 27 novembre 2019 17:43 - Mis à jour le jeudi 28 novembre 2019 10:22
puzzle-1297102_960_720.png

Dans leur ouvrage 52 méthodes - Pratiques pour enseigner, Rémi Danquin et Wolfgang Mattes nous livrent un solide outillage méthodologique ayant pour objectif de mettre un maximum d’élèves en activité au sein de la classe. 

Les élèves germanistes de 3èmes ont par exemple testé la méthode du puzzle de binômes dans le cadre de l’élucidation de textes informatifs sur l’île de Rügen. 

La classe est partagée en deux groupes travaillant sur des textes informatifs différents sur l'île de Rügen.

- 1ère phase: je travaille seul(e) sur mon support --> je m'approprie les savoirs

- 2ème phase: j'échange avec mon binôme sur ce support --> je consolide mes connaissances / je corrige / je complète -> je deviens un "expert"

- 3ème phase: les binômes sont remaniés: je présente mes connaissances à un élève de l'autre groupe --> je suis responsable du savoir que j'apporte à mon camarade / pour présenter les connaissances, je dois faire un effort de clarification qui m'aide à fixer encore davantage les connaissances.

Les élèves se sont dit satisfaits de cette méthode qui a l’avantage de créer une dynamique et de mobiliser le plus grand nombre. Certains ont fait part du fait que la méthode était chronophage. Sa mise en place peut en effet prendre du temps mais permet certainement d’en gagner par la suite si elle est génératrice de motivation et d’entraide.

Source de l'image ci-joint: ouvrage nommé ci-dessus